Extinction Rébellion estime urgent la mise en place d’une consultation et la création d’un conseil citoyen dédiés à un plan d’action par commune pour une autonomie alimentaire.

Publié le 15 Juin 20 à 8:37

Extinction Rébellion estime urgent la mise en place d’une consultation publique et la création d’un conseil citoyen dédiés à un plan d’action par commune pour une autonomie alimentaire. (©DR)

Une vingtaine de personnes ont installé, samedi dernier, une butte solidaire en permaculture en face de l’assemblée de la Polynésie française. Une opération surprise pour symboliser la nécessité de planter un maximum pour assurer à la population une sécurité alimentaire.

« Plus de 80 % des produits agroalimentaires présents sur le territoire sont importés », rappelle le collectif « Extinction Rébellion », qui dénonce « un manque d’ambition [du] gouvernement quant à l’atteinte de cette autonomie alimentaire (…) alors que cette faille a été pointée du doigt par l’épidémie ».

Le collectif appelle donc la population à répandre l’abondance autour de chez soi, en plantant, dans son jardin, au bord de route et au travail.

Extinction Rébellion estime urgent la mise en place d’une consultation publique et la création d’un conseil citoyen dédiés à un plan d’action par commune pour une autonomie alimentaire. Son objectif : autoriser la plantation d’arbres fruitiers sur une majorité de l’espace public, la création massive de jardins partagés.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte