Les caractéristiques techniques du terrain

J’ai lu dans un bouquin sur l’autonomie que 1 HA de terrain est une bonne surface pour une famille qui vise l’autosuffisance. Mais comme pour le reste des critères que j’énumère plus bas, cela dépendra vraiment de ton projet à toi.

Afin de ne pas énumérer l’ensemble des possibilités, je me concentrerai donc sur mon projet personnel qui est de vivre en couple dans une maison d’environ 80 m2 sur un terrain qui me permettra de faire un potager conséquent, d’avoir un verger et de pouvoir élever des animaux de basse-cour.   

Où acheter mon terrain pour être autonome ?

Je suis originaire d’Alsace et j’aime beaucoup cette région mais vu le prix de l’immobilier, à moins de gagner au loto, c’est mort pour moi. Je me suis donc orienté vers des régions moins chères. Pour ça, c’est très simple, j’ai entré mes critères sur n’importe quel site immobilier et j’ai essayé différentes régions de France.

S’isoler ou rester proche d’une ville ou d’un village      

Une fois la ou les potentielles futures régions trouvées, reste à savoir s’il vaut mieux un terrain en pleine nature, ou proche d’un lieu d’activité comme un village ou une petite ville. Etant en couple, c’est une question qu’il a fallu débattre longuement avec ma compagne.

Nous avons opté pour être à proximité d’une petite ville !

Ce n’était pas forcément mon premier choix mais après réflexion, je suis bien content. Nous sommes tous les deux des citadins et se retrouver d’un coup isolé de tout, malgré notre projet, était un peu trop utopique. Nous avons finalement réussi à concilier la vie à la campagne et les services du quotidien facilement accessibles.

Choisir un terrain en fonction du climat et du réchauffement climatique

Cet été 2019 nous avons eu deux canicules qui ont fait plus ou moins de dégâts suivant les régions. Les restrictions d’eau sont de plus en plus fréquentes et a priori ce n’est pas parti pour s’améliorer.  Pour ma part j’ai misé sur la Haute- Vienne. D’après les relevés météo, c’est une région avec un climat relativement doux et régulièrement arrosée ce qui sera parfait pour mes cultures.

Si tu veux connaître le climat de la zone où tu as trouvé un terrain sympa, je t’invite à jeter un œil sur infoclimat.fr 

Il te suffit de sélectionner la ville qui t’intéresse pour y découvrir la météo des mois précédents. C’est un site très complet avec l’ensoleillement, la pluviométrie et la rose des vents mois par mois et jour par jour. Il m’a bien aidé pendant mes recherches.

L’accès à l’eau et l’orientation du terrain

Pour moi l’accès à l’eau est primordial. Peu importe ton terrain, sans eau il sera compliqué de viser l’autonomie ou l’autosuffisance. Que ce soit une source, une rivière, un ruisseau, un puits, une marre, un étang, il faut de l’eau libre d’accès et gratuite. Ça peut être également un système de récupération d’eau de pluie installé sur ta maison, mais il faut de l’eau.

Pour l’orientation du terrain, c’est moins important à mon sens. Si tu trouves un terrain idéal pour tout le reste et que seule l’orientation pose problème, j’aurais tendance à dire qu’il faut juste un peu s’adapter du moment qu’il n’est pas complètement à l’ombre d’un relief ou autre.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte