La recette du pad thaï version poulet ! Une délicieuse recette thaï parfumée et subtile… Prêts à kiffer un bon pad thaï maison ? C’est parti !

Tout le monde connaît le Pad Thaï. C’est le plat emblématique de la Thaïlande, le truc qui est servi dans toutes les gargotes plus ou moins thaïlandaises du monde entier, le plat qu’on te citera inévitablement si tu parles de cuisine thaï.

Pourtant, c’est assez marrant car la recette du Pad Thaï ne fait pas du tout partie de la grande tradition culinaire thaïlandaise. La cuisine thaïlandaise et les recettes thaï, c’est des curry comme le poulet au curry rouge et lait de coco ou encore le poulet au curry vert thaï, des plats à base de pâtes de piments (les namh prik) comme le boeuf sauté au basilic thaï. Et surtout, le centre de la cuisine thaï, c’est le riz (comme dans le fameux riz sauté au poulet à la thaïlandaise) ! Et là on se retrouve avec des nouilles… Des nouilles sautées, avec pratiquement aucun ingrédient venant de la cuisine thaïe ancestrale. Même le nom est tiré des dialectes du Sud de la Chine (kway teow pad thai, ce qui signifie nouilles sautées à la thaïe). Mais en fait c’est normal. Le pad thaï c’est un plat très récent dans la culture culinaire thaïlandaise.

Les origines de la recette du Pad Thaï

Le vrai « pad thaï », les nouilles de riz sautées telles qu’on les connait aujourd’hui, aurait en fait été popularisé dans les années 1930 en Thaïlande … par un dictateur ! En gros, pour la petite histoire, au début des années 1930, la Thaïlande s’appelle le Siam, et c’est un peu le bordel. Ca fait 700 ans que la monarchie dirige le pays, mais l’économie va mal, et les élites du pays commencent un peu à en avoir marre d’être dirigé par des rois… Et la contestation monte !

Et puis en 1932 y’a une révolution. Parmi les révolutionnaires, y’a ce mec, Plaek Pibulsonggram surnommé Phibun, qui finit par prendre le pouvoir en 1938. Et là, le gars se dit « Comment je fais pour que le pays ait sa place dans le monde des nations modernes (et pour que les occidentaux nous foutent la paix sans essayer de nous coloniser) ? » Et là, son idée pour que le pays reste indépendant, c’est de montrer à tout le monde qu’ils sont une grande nation, moderne et unie ! Il lance donc un gros programme culturel nationaliste, il renomme le pays « Thaïlande », il réforme les écoles, généralise l’emploi de la langue thaï, et au milieu de tout ça il décide d’inventer un plat national, histoire d’unir son peuple par ce qui compte le plus : la bouffe.

C’est là qu’il va inventer le Pad Thaï, chez lui, en s’inspirant des nouilles sautées chinoises. Il prend des nouilles de riz et d’autres ingrédients pas trop chers (mais plus nourrissants que les Nahm Prik traditionnels) et ça a donné le pad thaï. Ce plat, c’était le combo parfait pour lutter contre la crise économique, affirmer l’identité nationale thaï, et moderniser le pays. Une fois inventé, Phibun va imposer aux vendeurs de rue de faire ce plat au lieu des plats chinois qu’ils vendaient souvent. En quelques années, le pad thaï était devenu le plat national et aujourd’hui c’est clairement le plat thaï le plus connu, un peu comme la bolognaise en Italie quoi. Jackpot, pari réussi pour le pad thaï.

La recette du Pad Thaï au pouletLa recette du Pad Thaï au poulet

Après cette petite pause culturelle qui je suis sûr vous a mis en appétit, passons à la recette, qui est simplissime.

La recette du pad thaï au poulet

Pour faire un bon pad thaï, il vous faut tout simplement des nouilles de riz, du poulet, du tofu, que vous allez faire sauter au wok avec une sauce à base de tamarin. Quelques cacahuètes, du piment, de la ciboulette chinoise et des pousses de soja pour servir, et c’est prêt !

Mais avant d’entrer dans le détail, un petit aveu : la recette du pad thaï à l’origine c’est avec des crevettes (ou du poulet + des crevettes). Mais moi je la fais au poulet car je trouve ça meilleur, à vous de voir.

Les ingrédients du Pad Thaï au poulet

pour 2 personnes

250 g de nouilles de riz assez large
150 g de poulet désossé (blanc ou haut de cuisse)
100 g de tofu extra-ferme
2 gousses d’ail finement hachées
60 ml de sauce de poisson (Nam Pla ou Nuoc Mam)
60 ml de jus de tamarin (ou de pâte de tamarin diluée dans un peu d’eau)
1 grosse cuillère à soupe de sucre de palme
3 c.a.c de concentré de tomate
2 oeufs
4 branches de ciboulette thaï
2 échalotes thaï
cacahuètes torréfiées et hachées
pousses de soja
flocons de piment
huile d’arachide
1 citron vert

Préparation du pad thaï au poulet

Commencez par faire tremper vos nouilles de riz dans de l’eau froide pendant une vingtaine de minutes. Elles vont se ramollir et c’est ce qui va permettre de les faire sauter au wok avec le reste des ingrédients.

La sauce du pad thaï au poulet

Pendant ce temps préparez la sauce en mélangeant dans une casserole le sucre de palme, la sauce nam pla, le tamarin, et le concentré de tomate. Faites fondre doucement pour que la sauce devienne homogène et réservez. Préparez tous vos ingrédients près de vous : tofu coupé en cubes, ail haché, échalotes en lamelles, et vos oeufs légèrement battus. Préparez aussi vos cacahuètes hachées, vos pousses de soja et votre ciboulette thaï en la coupant en petits tronçons.

La cuisson du poulet pour le pad thaï

Pour le poulet, coupez le en petits cubes / lamelles. Ensuite, faites chauffer un peu d’huile dans votre wok ou dans votre poêle et ajoutez votre poulet. Laissez cuire quelques minutes…

La cuisson du pad thaï : chaud le wok !

Ajoutez ensuite dans le wok à feu fort votre ail haché, l’échalote en lamelles, les cubes de tofu et faire sauter 1 minute. Ajoutez ensuite les nouilles égouttées. Faites cuire 1 minute puis ajoutez la sauce du pad thaï. Laissez cuire quelques instants en remuant en permanence. Le feu doit être bien chaud pour saisir les aliments. Débarrassez le tout dans 2 bols ou 2 assiettes, remettez un peu d’huile dans le wok, et faites cuire les oeufs façon « oeuf brouillé » dans le wok encore chaud.

Ajoutez le sur le pad thaï, puis ajoutez vos morceaux d’oeuf brouillés, votre ciboulette thaï, et vos pousses de soja ainsi que les cacahuètes. Parsemez de flocons de piments. En option ajoutez un peu de coriandre et des quartiers de citron vert et servez. Pour que chaque convive puisse assaisonner son plat comme il le souhaite apportez plus de cacahuètes, de piment et de citron vert.

Pad Thaï - la recetteLa recette du Pad Thaï au poulet

Et voilà, vous avez la recette parfaite pour refaire le vrai-faux plat national emblématique de la Thaïlande. Une petite soupe de poulet au lait de coco et au galanga (le fameux Tom Kha Kai) et vous avez un menu spécial Thaïlande ! Sauf que la prochaine fois que vous mangerez un Pad Thaï vous vous rappellerez qu’il a été inventé et popularisé par un dictateur pour assurer sa politique culturelle.

De quoi impressionner vos amis !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte