Important : Avant-propos concernant la cueillette des girolles

Attention à ne pas confondre la girolle avec le Pleurote ou clitocybe de l’olivier (Omphalotus olearius) qui est un champignon extrêmement toxique et qui se distingue de la girolle par :

  1. Ses lames bien formées, plus fines et régulières que celles de la girolle.
  2. Le clitocybe vient en touffes sur les souches de feuillus en méditerranée (oliviers, châtaigniers, chênes principalement).
  3. Il est plus orangé que la girolle d’une couleur jaune-blanc.
  4. Il est plus gros.

Ne pas la confondre non plus avec le paxille enroulé qui est mortel ! Le paxille est bien plus gros etl a des lamelles fines qui se détachent facilement de la chair du chapeau.

On pourra aussi confondre la girolle avec la fausse girolle, sans saveur, plus orangée que la girolle mais qui ne présente pas de risque si elle est consommée. Vous aurez cependant la déception de manger un champignon fade et un peu coriace !

La girolle, un de nos meilleurs champignons !

La girolle, cantharellus cibarius, parfois appelée Chanterelle ciboire, est un des champignons
les plus recherchés par les amateurs.
C’est un excellent comestible et une des plus riches sources de vitamine D connues !

Les essences d’arbres sous lesquelles poussent les girolles

La présence d’arbres est indispensable au développement des girolles ;
on la rencontrera donc en sous bois mais aussi parfois en lisière de forêt.
Peu difficile, on la trouvera plus souvent sous les feuillus (bouleaux, chênes, hêtres, etc.)
mais bien souvent aussi sous les résineux.

Types de sol où pousse la girolle

La girolle est un champignon assez peu difficile ; on la rencontre plutôt sur sol humide dans les endroits où pousse la mousse de bois.
Il semblerait qu’elle affectionne plutôt les terrains acides dont le pH se situe entre 4 et 5,5.

Périodes de récolte des girolles

La girolle se rencontre du printemps à l’automne de mai à octobre.
Cependant, il n’est pas rare d’en trouver en avril et novembre si les conditions le permettent.
La girolle pousse après les pluies orageuses d’été notamment.
Après une forte pluie et des températures plutôt élevées, elle commence à sortir le bout de son nez !
Il faudra compter 10 jours en moyenne après la pluie d’été avant d’aller à la cueillette car la girolle est un champignon qui pousse assez lentement.

Les coins à Girolle

On trouvera des girolles à la même station tous les ans ! En effet, la girolles est très fidèle à son spot !
Elle ne se rencontre jamais seule, donc, si vous en trouvez une,  prenez le temps de bien regarder tout autour et attention aux endroits où vous posez les pieds!

Il semblerait que la présence de girolles régresse nettement dans certains coins où elle était plutôt abondante autrefois.
C’est pourquoi, comme pour les coins à morilles, ne pillez pas entièrement  les spots. Pensez donc à couper en petits bouts les spécimens les plus vieux et enterez-les sur le spot afin d’assurer vos prochaines récoltes !

Cuisiner la girolle

La girolle ayant un goût très fin, on évitera le mariage avec l’ail trop puissant. On préférera la cuisiner
avec l’échalote qui est plus subtile.

Source

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte