Le 20 juin a eu, à Lille, le séminaire de restitution d’un programme de recherche-action consacré à l’organisation logistique des circuits-courts alimentaires et à l’accompagnement des producteurs, un enjeu majeur pour le développement des circuits-courts.

Recherche au Cerema

Actualité de l’Equipe projet de recherche ESPRIM : Perturbations et la Résilience des systèmes de Mobilité
Découvrez l’équipe, ses enjeux, ses membres, son actualité…  en consultant sa page

 

Depuis plusieurs années, différents projets visent à aider le développement des circuits-courts alimentaires, en développant des outils à destination des producteurs. Parmi ces projets, le programme de recherche action COLCICCA sur la logistique des circuits-courts.

Ce séminaire de restitution du programme COLCICCA était organisé conjointement par les partenaires : le Cerema, l’Ifsttar et la Chambre d’Agriculture du Nord – Pas de Calais.

 

Récolte de légumes à Saint-OmerRécolte à Saint-Omer. Crédit: Joël Balcaen

Ce projet a été mené en collaboration étroite entre les chercheurs et les acteurs de terrain.

La question posée par le projet COLCICCA est celle de l’accompagnement efficace des producteurs impliqués dans les circuits-courts pour organiser leur logistique de manière durable. La logistique est en effet un des facteurs limitants du développement des circuits courts. L’objectif de COLCICCA est alors de mettre à disposition des producteurs et des personnes accompagnant les producteurs, une valise pédagogique rassemblant des fiches méthodologiques et des outils opérationnels.

Le 20 juin était la journée de restitution du programme de recherche-action COLCICCA, afin de présenter ces outils et méthode, ainsi que les questions de recherches abordées durant le projet.

La logistique, ce n’est pas que le transport depuis la ferme jusqu’aux clients. Loin s’en faut. Il est apparu lors de précédents travaux que les circuits-courts recèlent des coûts cachés : la gestion des stocks, la prise et la préparation des commandes, l’étiquetage, la facturation…, des tâches qui représentent un enjeu important pour la performance des circuits courts.

L’organisation logistique vise alors à planifier et coordonner ces tâches de préparation et de livraison, concevoir les tournées de livraison le cas échéant, en tenant compte des contraintes liées à la production et celles exigées par les clients. Ces coûts logistiques représentent au minimum 10% du chiffre d’affaires des producteurs, mais peuvent atteindre et dépasser parfois le 50%. Ce sont des coûts réels dont les producteurs ne sont pas toujours conscients. En outre, l’optimisation de la logistique représente un enjeu collectif en termes d’impact carbone, et d’émission de polluants atmosphériques.

Il est donc important pour les producteurs d’évaluer leur logistique au moyen d’un diagnostic (individuel ou collectif pour les groupements de producteurs) et de l’optimiser.

COLCICCA comportait deux volets principaux :

  • Recherche : comprendre et analyser les changements de pratiques logistiques, identifier les freins et leviers de ces changements de pratiques;
  • Opérationnel : accompagnement de collectifs de producteurs, afin de les sensibiliser aux enjeux logistiques, notamment les coûts (économiques et environnementaux) de leurs organisations.

logo logicout

COLCICCA s’est notamment appuyé sur l’outil de calcul logistique LOGICOUT créé dans le cadre du projet antérieur OLICO-Seine. Il a permis de dresser des diagnostics logistiques de trois collectifs de producteurs volontaires des Hauts-de-France et d’engager un long travail de co-construction de solutions alternatives plus performantes. LOGICOUT est accessible gratuitement en ligne par les agriculteurs, ou les accompagnants.

La valise pédagogique s’adresse prioritairement aux personnes qui vont accompagner les producteurs. Elle comprend d’une part des fiches pratiques (sensibiliser à la logistique, établir un diagnostic, optimiser la logistique d’un collectif par la scénariologie participative, traiter de l’équité au sein d’un collectif, organiser un jeu de rôles). Ces fiches se complètent d’autre part de fiches d’approfondissement : prise de recul sur le calcul des coûts logistiques, le recours aux cartes pour concevoir des organisations logistique, le recours aux jeux pour sensibiliser, la gouvernance appliquée aux projets logistiques, les aspects réglementaires de la logistique, externaliser sa logistique.

COLCICCA faisait suite à ALLOCIRCO, un projet partenarial mené entre 2012 et 2015 par les mêmes partenaires, pour étudier les organisations logistiques et améliorer l’efficience des circuits-courts alimentaires, afin d’aider les producteurs à réduire leurs coûts de livraison.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte