Face Ă  la pandĂ©mie de Covid-19, le Premier ministre indien a annoncĂ© un plan de relance de 250 milliards d’euros, destinĂ© aux agriculteurs et Ă  la classe moyenne. L’occasion, selon, lui, de rendre l’Ă©conomie indienne moins dĂ©pendante de l’Ă©tranger.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncĂ© le 12 mai un plan de relance Ă©conomique d’environ 250 milliards d’euros pour son pays, Ă©quivalant Ă  près de 10% du PIB du pays et destinĂ© Ă  renforcer l’autosuffisance de l’Inde.

La crise du coronavirus nous a appris l’importance des chaĂ®nes d’approvisionnement locales

La crise du Covid-19 met en lumière la nĂ©cessitĂ© de rendre l’Inde «autosuffisante» pour en faire l’un des pays leaders du XXIe siècle, selon le dirigeant nationaliste lors d’une adresse tĂ©lĂ©visĂ©e. «La crise du coronavirus nous a appris l’importance des chaĂ®nes d’approvisionnement locales […] L’Ă©poque nous a appris Ă  penser local», a-t-il Ă©galement affirmĂ©.

Les détails exacts du plan de relance, qui sera axé sur «la terre, le travail, les liquidités et la réglementation», seront détaillés par le ministère des Finances. Le chef du gouvernement indien a néanmoins précisé que le montant global de 20 000 milliards de roupies incluait certaines aides déjà annoncées par le gouvernement et la banque centrale.

«Ce plan de relance est destinĂ© au secteur aidant Ă  une auto-suffisance de l’Inde. Il est pour les industries artisanales, petites et moyennes. Il est pour les travailleurs et les agriculteurs qui suent nuit et jour et pour la classe moyenne qui paye honnĂŞtement ses impĂ´ts», a-t-il ajoutĂ©.

Un confinement est en place depuis fin mars Ă  travers le gĂ©ant d’Asie du Sud et a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© prolongĂ© deux fois, avec toutefois des assouplissements depuis dĂ©but mai. «La quatrième phase du confinement sera complètement diffĂ©rente», a promis Narendra Modi, informant que les modalitĂ©s seraient annoncĂ©es avant le 18 mai, date actuelle de fin du confinement.

L’Inde a jusqu’Ă  prĂ©sent recensĂ© sur son territoire 2 293 morts pour 70 756 cas confirmĂ©s de Covid-19, mais les bilans quotidiens s’alourdissent ces derniers jours. Selon les experts citĂ©s par l’AFP, le deuxième pays le plus peuplĂ© du monde pourrait ne connaĂ®tre un pic de l’Ă©pidĂ©mie qu’en juin-juillet.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte