Pour le jardinier, les avantages de la permaculture découlent des principes mêmes de ce concept.

1. Préservation des ressources de la planète

En utilisant l’

énergie naturelle

(le soleil, le vent), en économisant les ressources comme l’eau (

récupération de l’eau de pluie

) et

en évitant autant que possible d’employer les énergies fossiles

.

En valorisant au mieux les ressources

et les produits que la nature met à notre disposition : les bois morts employés comme

bois de chauffage

, ou de support de culture de champignons…, les

plantes médicinales

poussant spontanément, les

plantes dépolluantes pour assainir l’intérieur

, un

arbre

 placé judicieusement apportant

de l’ombre à une maison pendant l’été

, poules et canards nettoyant le sol de la “vermine”… 

En évitant toute production de déchets. Les déchets doivent être valorisés pour exercer une autre fonction : un bidon en plastique transparent devient une cloche à légumes, la tonte du gazon sert à pailler le sol, les branches coupées et droites des tuteurs…

2. La permaculture demande moins de travail et d’énergie£

Une des méthodes préconisée par la permaculture est par exemple de

ne pas retourner ou labourer le sol

du

potager

, celui-ci étant

ameubli par la faune du sol

dont l’activité est favorisée par le

paillis

. L’usage de

motoculteur

 et de

motobineuse

 détruisant en grande partie

la faune souterraine

.

3. Favoriser la biodiversité et participer au maintien des espèces animales et végétales

À l’inverse de l’agriculture traditionnelle, la permaculture ne s’oppose pas au vivant. Au contraire, elle s’inspire de la nature et travaille avec elle, en profitant de son immense diversité.

4. Les produits tirés de la culture sont biologiques

Se basant sur l’observation des écosystèmes naturels et dans un souci de préserver la biodiversité, le permaculteur n’utilise pas de biocides naturels comme les insecticides biologiques, et encore moins des pesticides, des désherbants ou des engrais. Il part du principe que la nature s’autorégule d’elle-même. Il peut par exemple choisir de sacrifier une partie de sa production aux ravageurs.

5. La santé est mieux préservée

Non seulement parce que les produits sont bio mais aussi parce qu’on passe plus de temps pour s’occuper de soi-même et des autres. Et passer du temps avec ses enfants, sa famille ou son entourage est une excellente thérapie contre le stress et les autres atteintes qui affectent notre santé mentale.

6. Économique en surface

La production en abondance sur de petits espaces permet d’utiliser moins de superficie, et de libérer du terrain pour d’autres activités.

Finalement, de tous ces ces avantages qu’apporte cette conception de travailler la terre, en découle un autre qui n’est pas des moindres : la satisfaction personnelle d’avoir oeuvré pour le bien de tous en ayant occasionné le moins de nuisance possible pour l’environnement.

Source

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte