Édition reliĂ©e et limitĂ©e Ă  150 exemplaires du catalogue de l’exposition de 2007, incluant une hĂ©liogravure numĂ©rotĂ©e et signĂ©e de Baltasar Burkhard.

Gustave Courbet est nĂ© le 10 juin 1819 Ă  Ornans. Il arrive Ă  Paris Ă  vingt ans et devient, de triomphes en Ă©checs, le maĂźtre de l’École RĂ©aliste et le …

Lire la suite

Édition reliĂ©e et limitĂ©e Ă  150 exemplaires du catalogue de l’exposition de 2007, incluant une hĂ©liogravure numĂ©rotĂ©e et signĂ©e de Baltasar Burkhard.

Gustave Courbet est nĂ© le 10 juin 1819 Ă  Ornans. Il arrive Ă  Paris Ă  vingt ans et devient, de triomphes en Ă©checs, le maĂźtre de l’École RĂ©aliste et le grand rĂ©novateur de l’art occidental, crĂ©ateur de l’Art Vivant. Il participe Ă  la Commune, condamnĂ©, emprisonnĂ©, il s’exile et meurt en 1877. Il repose dans le cimetiĂšre d’Ornans.

C’est la premiĂšre depuis la rĂ©trospective de 1977 et elle prend en compte tous les travaux qui permettent une nouvelle lecture de l’Ɠuvre et particuliĂšrement sur l’art des annĂ©es 1840-1860.
Elle rĂ©unit 220 Ɠuvres dont 160 peintures, 50 photographies et 10 dessins dont les grands chefs d’Ɠuvre tels L’Atelier de l’Artiste, l’Enterrement Ă  Ornans.
Elle s’interroge sur la nature du rĂ©alisme de Courbet et sur la culture romantique qui apparaĂźt dans son Ɠuvre.

C’est l’ensemble de l’oeuvre, des annĂ©es 1840 Ă  1877, qui est abordĂ©, permettant de souligner sa richesse, sa complexitĂ© et ses liens multiples Ă  la rĂ©alitĂ© sociale et politique du temps.

Les grandes scĂšnes de chasse font l’objet d’une attention particuliĂšre. VĂ©ritables peintures d’histoire, elles soulignent les liens du peintre avec la nature et son rapport Ă  l’animal chassĂ©. Porteuse d’une vision symbolique, cette figure constitue chez Courbet un vĂ©ritable Ă©cho Ă  la souffrance humaine et doit ĂȘtre rapprochĂ©e de certains autoportraits de jeunesse.
Une section est consacrée aux rapports entre la photographie naissante et le travail de Courbet, qui tous deux se confrontent à la tradition picturale et posent la question de la représentation du réel.
Des tenants de la “Nouvelle Peinture” des annĂ©es 1860, on songe au “dialogue” Courbet-Manet comme aux liens avec Whistler, jusqu’aux dĂ©buts de l’impressionnisme, l’influence de Courbet fut dĂ©cisive sur les artistes de son Ă©poque et en fait l’un des peintres fondamentaux pour l’histoire de l’art du XIXe siĂšcle.
Fermer

Source

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte