Epicure et l'autosuffisance
Zoom

 

Une des constances de la philosophie d’Epicure est de vanter le plaisir. On retrouve la formule « Le plaisir est notre bien principal et inné « dans la « Lettre à  MĂ©nĂ©cĂ©e «. Mais l’épicurisme ne correspond guĂšre Ă  l’image populaire que l’on en garde : celle du « bon vivant «. Dans cette lettre, on lit : « Tout plaisir est de par sa nature propre un bien, mais tout plaisir ne doit pas ĂȘtre recherché «. C’est Ă  une comprĂ©hension vĂ©ritable du plaisir, et Ă  une gestion rationnelle des dĂ©sirs que la philosophie d’Epicure nous invite, philosophie des « sombres temps «, de l’époque troublĂ©e, violente, des successeurs d’Alexandre le Grand.

La « Lettre Ă  MĂ©nĂ©cĂ©e « est une description de la mĂ©thode apte Ă  nous procurer le bonheur. Car si tous les hommes cherchent le bonheur, ils sont, selon le mot d’Aristote, comme des archers qui ne savent pas oĂč est la cible, incapables de la dĂ©finir et de l’atteindre.

 


Ainsi, nous considĂ©rons l’autosuffisance comme un grand bien : non pour satisfaire Ă  une obsession gratuite de frugalitĂ©, mais pour que le minimum, au cas oĂč la profusion ferait dĂ©faut, nous satisfasse. Car nous sommes intimement convaincus qu’on trouve d’autant plus d’agrĂ©ments Ă  l’abondance qu’on y est moins attachĂ©, et que si tout ce qui est naturel est plutĂŽt facile Ă  se procurer, ne l’est pas ce qui est vain. Les nourritures savoureusement simples vous rĂ©galent aussi bien qu’un ordinaire fastueux, sitĂŽt Ă©radiquĂ©e toute la douleur du manque : galette d’orge et eau dispensent un plaisir extrĂȘme, dĂšs lors qu’en manque on les porte Ă  sa bouche. L’accoutumance Ă  des rĂ©gimes simples et sans faste est un facteur de santĂ©, pousse l’ĂȘtre humain au dynamisme dans les activitĂ©s nĂ©cessaires de la vie, nous rend plus aptes Ă  apprĂ©cier, Ă  l’occasion, les repas luxueux et, face au sort, nous immunise contre l’inquiĂ©tude. Epicure

Etat de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du cœur et de l’esprit.

Se dit des aptitudes, qualitĂ©s que nous possĂ©dons naturellement Ă  notre naissance. S’oppose Ă  acquis, qui dĂ©signe les activitĂ©s dont nous faisons l’acquisition aprĂšs la naissance, au cours de notre dĂ©veloppement.

Fait de ne pas se rendre Ă  une audience alors que l’on est convoquĂ©ou, pour un avocat de ne pas dĂ©poser de conclusions dans les dĂ©lais.

Signaler un abus

Vous souhaitez signaler un abus?

Document concernĂ© : Epicure et l’autosuffisance

Auteur du document :

Votre email :

Type d’abus : – Choisir -Apologie de crimes contre l’humanitéIncitation é la haine racialePornographie enfantineAtteinte aux droits d’auteurAtteinte aux droits des marquesAtteinte au droit é l’imageAutre

Pourquoi souhaitez-vous signaler cet abus ?(raison de l’abus) :

loader

Votre message a bien été envoyé!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte