Suite au Brexit votĂ© par rĂ©fĂ©rendum mi-2016 au Royaume-Uni, l’Agence europĂ©enne du mĂ©dicament (AEM) doit quitter Londres pour un pays appartenant Ă  l’Union europĂ©enne. La France dĂ©cide alors de
prĂ©senter la candidature de Lille pour accueillir cette agence et c’est Ă  l’Ă©tĂ© 2017 que la ville et la mĂ©tropole prĂ©sente le programme immobilier choisi pour incarner la prĂ©sence lilloise dans
la course.

Historique :

– mi-mai 2017 : nous apprenons par certaines sources que la SPL Euralille a lancĂ© un concours pour ce programme et les rendus sont Ă  rendre pour le 26 juin prochain.

8 équipes promoteurs-architectes ont répondu (Le Moniteur du 11/07/17).

– 18 mai 2017 > 22 juin 2017 : la SPL Euralille lance un appel d’offres de maĂ®trise d’oeuvre urbaine (conception urbaine et coordination urbaine, architecturale et paysagère) de la ZAC
Euralille 2. Etant donné que les autres secteurs sont déjà organisés, on peut penser que cet appel concerne le Champ libre. (centraledesmarchés.com et achatpublic.com)

– Fin juin 2017 : l’agence De Alzua + annonce avoir Ă©tĂ© retenue – avec Cruz y Ortiz ainsi que ADIM – dans ce concours pour des bureaux avec services afin d’accueillir l’Agence EuropĂ©enne du
MĂ©dicament (site internet De Alzua +).

– dĂ©but juillet 2017 : grâce Ă  des contacts, nous apprenons que le laurĂ©at a bien Ă©tĂ© choisi et que le programme se fera, que l’AEM s’installe Ă  Lille ou non.

– 11 juillet 2017 : la ville de Lille et la MEL prĂ©sente dans un communiquĂ© le gagnant du concours. L’Ă©quipe Henning Larsen Architects – Linkcity – Keurk Architects – Bouygues Construction
propose un Ă©difice en verre, vĂ©gĂ©talisĂ©, baptisĂ© Biotope. Rassemblant 30 000m2 pour accueillir les 890 agents de l’AEM et les 3700 experts, il comprend des bureaux, une crèche, un auditorium de
300 places. Le bâtiment devrait ĂŞtre livrĂ© pour mars 2019 alors que derrière l’Ă©difice s’Ă©lèvera un hĂ´tel (sites internet de Lille et de la MEL). Le choix de la ville d’accueil de l’AEM suite au
Brexit devrait être connu fin octobre (La Voix du Nord du 11/07/17). Le lauréat a notamment été choisi car le programme répondait à 3 critères : délais de construction, aspect
multifonctions et aspect architectural. De plus, ils proposent 39 millions d’euros pour achetĂ© les 1ha de foncier nĂ©cessaire Ă  la SPL Euralille, la plus haute somme proposĂ©e. Le programme est
capable d’une grande modularitĂ©, au cas oĂą l’AEM ne viendrait pas s’installer Ă  Lille ; Damien Castelain, prĂ©sident de la MEL, annonce par ailleurs que plusieurs groupes s’intĂ©ressent pour
s’installer dans le bâtiment en cas d’Ă©chec de la candidature lilloise (Le Moniteur du 11/07/17).

(c) Keurk, via le site internet de Lille

Le mĂŞme jour, c’est O Architecture qui publie sur son Facebook le cahier de leur projet arrivĂ© second. L’agence Ă©tait associĂ©e Ă  KOZ et ICADE :

– 13 juillet 2017 : c’est au tour de l’Ă©quipe TĂ©rĂ©nĂ©o + BIG + CAAU Architectes de dĂ©voiler sa proposition (tweet de TĂ©rĂ©nĂ©o du jour) :

– dĂ©but aoĂ»t 2017 : Ateliers 2/3/4/ publie son projet (Ă©quipe Altarea Cogedim + G.A. Construction + Ateliers 2/3/4/ et Egis) d’un Ă©difice de 30 000m2 pour l’AEM ; l’hĂ´tel de 9 000m2 pour 250
chambres est suggĂ©rĂ© Ă  l’arrière :

– 31 octobre 2017 : le permis de construire est dĂ©livrĂ© (tweet d’EurasantĂ©)

– 20 novembre 2017 : hĂ©las, Lille n’a pas Ă©tĂ© choisie pour accueillir l’Agence europĂ©enne du mĂ©dicament. NĂ©anmoins, le programme n’est pas abandonnĂ© puisque « plusieurs grands comptes » sont
intĂ©ressĂ©s pour occuper le bâtiment, mĂŞme si certains changements intĂ©rieurs seront certainement Ă  Ă©tudiĂ©s. L’idĂ©e est d’ĂŞtre prĂŞt pour 2020, annĂ©e oĂą Lille sera capitale mondiale du design
(Le Moniteur du 23/11/17).

– dĂ©cembre 2017 : la SPL Euralille publie un nouveau plan-guide dans lequel apparaĂ®t l’empreinte du Biotope (30 000m2, « chantier Ă  venir ») :

– 26 janvier 2018 : lors des voeux aux agents de la MEL, le prĂ©sident Damien Castelain annonce que le Biotope deviendra en 2020 le nouveau siège de cette institution (nombreux tweets et un
communiqué de presse). Un vote lors du conseil communautaire le 23 février prochain devrait valider ce choix (La Voix du Nord du 26/01/18).

– Fin janvier 2018 : Arte Charpentier publie sur son site internet sa propre vision, en association avec Eiffage.

– 2 fĂ©vrier 2018 : une commission a Ă©tudiĂ© le projet de dĂ©mĂ©nagement : le choix du site et l’abandon du projet Ă  Euralille 1 – Metropolitan Square serait motivĂ©e par les finances :

> option 1 : rĂ©nover le site existant pour 140 millions d’euros + impossible d’accueillir des agents en plus si la mĂ©tropole acquiert des compĂ©tences supplĂ©mentaires Ă  l’avenir

> option 2 : construction d’une tour pour 165 millions d’euros et devenir alors propriĂ©taire, mais un calendrier long (2023) + impossible d’accueillir d’autres agents.

> option 3 : dĂ©mĂ©nager au Biotope pour ĂŞtre locataire, 112 millions d’euros pour 18 ans, sans la charge foncière de la totalitĂ© du quartier du Ballon (60 millions d’euros) + ouvrir au public
le parking des Géants (15 millions de recettes sur 18 ans) + édifice livré en 2019.

De plus, le coĂ»t de la location serait nĂ©gociable, avec des discussions menĂ©es dès ce mois de fĂ©vrier (coĂ»t annuel : 4 785 904 euros qu’il s’agit de faire baisser). Le Biotope pourra accueillir
1500 agents sur 30 000m2, et un autre édifice (« Biotope 2 ») pourrait ensuite accueillir 300 autres agents.

(La Voix du Nord du 02/02/18).

– dĂ©but 2018 : Atelier ZĂĽndel Cristea publie sa proposition sur son site internet pour Sogeprom : 30 000m2 + 10 000m2 de surfaces complĂ©mentaires

(c) Atelier ZĂĽndel Cristea

– 23 fĂ©vrier 2018 : lors du conseil de la MEL, 97% des conseillers votent en faveur du dĂ©mĂ©nagement de l’institution dans ces futurs bureaux pour la fin 2019. Le dĂ©bat montre qu’il s’agit de la
meilleure solution. Un nouveau rendu est alors dĂ©voilĂ©, la tour Ă  l’arrière reste une option Ă  dĂ©velopper dans un second temps :

– fin fĂ©vrier 2018 : le Biotope trouve dĂ©sormais sa place dans la maquette Euralille 3000 (tweet du WAAO du 28/02/18)

– 14 mars 2018 : profitant du MIPIM 2018 Ă  Cannes, le programme est prĂ©sentĂ© Ă  tous les acteurs immobiliers (tweets de la MEL et de Bouygues Construction du jour).

– 3 avril 2018 : la MEL signe un bail en BEFA de 18 ans au propriĂ©taire, CrĂ©dit Mutuel Nord Europe (La Voix du Nord du 12/12/18)

– dĂ©but mai 2018 : les algecos des ouvriers sont installĂ©s sur le site (tweet de Keurk Architecture du 08/05/18).

– fin mai 2018 : le chantier semble officiellement lancĂ©.

– 24 mai 2018 : lors de la sĂ©ance plĂ©nière du Conseil rĂ©gional, SĂ©bastien LeprĂŞtre demande plus de renseignements sur de possibles mutualisations entre le futur siège de la MEL et le siège voisin
de la région (tweet de S. Leprêtre du jour).

– 15 juin 2018 : lors du conseil de la MEL, les Ă©lus crĂ©ent une Mission d’information et d’Ă©valuation sur la location du Biotope (La Voix du Nord du 20/06/18).

– juin 2018 : selon Immoweek.fr, La Française aurait acquis l’Ă©difice en VEFA pour 160 millions d’euros (Immoweek.fr du 21/06/18)

– fin juin 2018 : afin de pouvoir construire l’Ă©difice le plus rapidement possible, aucun parking n’a Ă©tĂ© prĂ©vu ; des discussions Ă©taient avancĂ©es pour mutualiser ceux du Grand Palais et de
l’HĂ´tel de rĂ©gion. Mais selon un membre du site PSS.archi-eu (le 24 juin 2018), un parking souterrain devrait ĂŞtre creusĂ© en 2020, 300 places sur 2 niveaux, entre le Biotope et l’HĂ´tel de rĂ©gion.

– 24 septembre 2018 : cĂ©rĂ©monie de la pose de la première pierre, pour une livraison en dĂ©cembre 2019 (nombreux tweets et articles dont La Voix du Nord du 24/09/18). Selon
CFNewsImmo.net du jour, l’Ă©difice fait 29 323m2.

– dĂ©cembre 2018 : la Mission d’Information et d’Evaluation de la MEL publie un rapport expliquant que le coĂ»t de la location estimĂ© Ă  2,8 millions d’euros par an (sur 18 ans) est en rĂ©alitĂ©
erronĂ© et serait de 4,7 millions car le premier chiffre n’engloberait pas tous les Ă©lĂ©ments (location d’un parking, location de bureaux en attendant un « Biotope 2 » Ă  l’arrière, augmentation des
coĂ»ts, etc.). MalgrĂ© cela, le dĂ©mĂ©nagement de la MEL vers le Biotope reste moins cher que la rĂ©novation de l’actuel siège (6,5 millions d’euros par an) et la reconstruction d’un nouveau siège
(6,6 millions d’euros). L’article annonce Ă©galement que la MEL espère 75 millions d’euros de la vente du quartier du Metropolitan Square, et peut-ĂŞtre plus. La livraison est toujours prĂ©vu pour
décembre 2019 pour accueillir 1450 des 1800 agents de la MEL (La Voix du Nord du 12/12/18)

– fĂ©vrier 2019 : l’Agence française anticorruption s’intĂ©resse au choix de la MEL de louer le siège plutĂ´t que de l’acheter (MĂ©diacitĂ©s Lille du 15/02/19)

– mars 2019 : l’opposition au prĂ©sident de la MEL lui reproche l’utilisation de chiffres erronĂ©es pour limiter le coĂ»t rĂ©el de la construction et de sa location (La Voix du Nord du
24/03/19)

– dĂ©but avril 2019 : fin du gros oeuvre (tweet de Sylvain LabbĂ©, de Bouygues, du 05/04/19). La MEL devrait dĂ©mĂ©nager le 27 dĂ©cembre 2019 (20 Minutes du 25/06/19)

– 14 juin 2019 : parmi les nombreux reproches faits Ă  cet Ă©difice, une intervention lors du conseil municipal se fait l’Ă©cho du problème qu’il ne comprend pas de parking (c’Ă©tait une obligation
pour livrer un bâtiment dans les temps lors du concours pour l’AEM). Sur les 1300 places du palais des congrès voisin, 150 sont dĂ©jĂ  louĂ©s par des riverains et la MEL devra en louer 400, privant
alors le palais de nombreuses places (La Voix du Nord du 15/06/19).

Source

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte