Les systèmes agro-forestiers désignent l’association d’arbres et de cultures ou d’animaux au sein d’une même parcelle agricole. 

   Des études sont menées sur des parcelles conduites en agroforesterie depuis 2008. A ce jour, 28 sites agroforestiers ont été étudiés.

Les thématiques

? Agroforesterie et Ă©levage

? Agroforesterie et grande culture

? Agroforesterie et maraîchage

Les programmes de recherche

? AlterAviBio : Recherches intégrées sur des systèmes d’élevage Alternatifs en Aviculture Biologique dans un contexte de durabilité
??? AGRIPSOL : AGroforesteRIe pour la Protection des SOLs
? SMART : Systèmes Mixtes Agroforestiers : création de Références Techniques & économiques

Agroforesterie et Ă©levage

Dans le cadre du programme AlterAviBio, des parcours en aviculture biologique (poulets de chair) ont été échantillonnés en 2008, 2010 et 2011 sur le site de l’INRA le Magneraud (17). Sur ce site, la présence de 4 parcours arborés au boisement hétérogène et de 4 parcours prairiaux a permis d’étudier l’impact de la fermeture du milieu sur les communautés lombriciennes.

Les résultats montrent une différence significative d’abondances et de biomasses lombriciennes entre les types de parcours dès l’état initial, avec en moyenne 209 ind/m² soit 84 g/m² en parcours arborés et 862 ind/m² soit 161 g/m² en parcours prairiaux. Au cours de l’expérimentation, après 5 lots de poulets, les abondances et biomasses lombriciennes ont significativement augmenté dans tous les parcours.

Agroforesterie et grande culture

  Les communautĂ©s lombriciennes ont Ă©tĂ© quantifiĂ©es dans 15 sites agroforestiers sur 4 ans (2010, 2011, 2013 et 2014). L’influence du rang d’arbre et de l’arbre sur ces communautĂ©s   de vers de terre est Ă©tudiĂ©e en prĂ©levant les vers de terre selon 4 modalitĂ©s :

      – deux dans le rang d’arbre (R) : R1 Ă  deux mètres d’un arbre et R2 entre deux arbres de la mĂŞme ligne      – deux dans l’inter-rang (IR) : IR1 Ă  deux mètres d’un arbre et IR2 entre deux arbres de l’allĂ©e cultivĂ©e.  Ces 4 modalitĂ©s sont comparĂ©es aux tĂ©moins disponibles (T Culture, T Prairie, T ForĂŞt).

Les rangs d’arbres agroforestiers (R) ont, en moyenne, des abondances lombriciennes intermédiaires entre les T Forêts et T Prairiaux (674 ind/m²). Les inter-rangs cultivés (IR) ont, comme les témoins en culture (T Culture), des abondances plus faibles (moins de 300 ind/m²).

Agroforesterie et maraîchage

Dans le cadre du programme SMART, 12 sites en agroforesterie maraîchère situées le sud-ouest de la France ont été échantillonnées en 2015. Les communautés lombriciennes ont été observées à l’aide du protocole Test Bêche Vers de Terre alors que la qualité structurale des sols l’a été à l’aide de la méthode d’Evaluations Visuelle des Sols (EVS).

Les résultats en termes d’abondance et de richesse lombriciennes sont, de manière générale, plus importants sous le rang d’arbres (R) par rapport à l’inter-rang cultivé (IR). En effet, 431 vers de terre/m² ont été observés en moyenne sous le rang d’arbres (R) et 286 vers de terre/m² dans l’inter-rang cultivé (IR). La richesse taxonomique moyenne passe de

9 à 7 taxons entre le rang d’arbres (R) et l’inter-rang cultivé (IR). Les pratiques de maraîchage dans les sites étudiés sont très hétérogènes et complexes, ce qui se traduit dans les résultats.

Les programmes de recherche

AlterAviBio

Le projet AlterAviBio pour “Recherches intĂ©grĂ©es sur des systèmes d’élevage Alternatifs en Aviculture Biologique dans un contexte de durabilitĂ© » a pour objectif de conduire des Ă©tudes socio-Ă©conomiques et biotechniques pour Ă©valuer la durabilitĂ© du système et proposer des Ă©volutions. Il s’agit d’un programme de recherche « Pour et Sur le DĂ©veloppement RĂ©gional dans le Grand Ouest (PSDR3 GO) associant des acteurs de la recherche et des secteurs professionnels et du dĂ©veloppement.

En savoir plus sur le projet AlterAviBio :Présentation du programme et Les 4 pages PSDR3

AGRIPSOL

Le projet AGRIPSOL pour “AGroforesteRIe pour la Protection des SOLs” a pour objectif d’Ă©tudier plus finement l’impact des arbres sur les processus biogĂ©ochimiques et biologiques qui ont lieu dans le sol. Dans le cadre de ce projet, les interactions arbre/carbone/activitĂ© biologique sont plus prĂ©cisĂ©ment Ă©tudiĂ©es. Il s’agit d’un projet REACTIFF 2014-2016 financĂ© par l’ADEME. AGROOF coordonne ce projet qui implique 4 UnitĂ©s Mixtes de Recherche.

En savoir plus sur le projet AGRIPSOL : page web AGRIPSOL du projet

SMART

Le projet SMART pour “Systèmes Mixtes Agroforestiers : crĂ©ation de RĂ©fĂ©rences Techniques & Ă©conomiques” a pour objectif de dĂ©velopper des connaissances autour des associations agroforestières entre arbres fruitiers et cultures annuelles (maraĂ®chage). Il s’agit d’un projet CASDAR 2014-2016 financĂ© par le Ministère de l’Agriculture associant des partenaires de la recherche, du dĂ©veloppement et de la formation. Ce programme est coordonnĂ© par l’ITAB.

En savoir plus sur le projet SMART : poster de présentation du projet

 
 

Source

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte