• Return

  • Musée
    • Exposition
    • Animation
    • JuniorAcademy
    • Jardin
    • Café & Restaurant
    • Shop
    • Infos pratiques
    • Laissez-vous emporter pour un voyage ludique, interactif et gourmand au cœur de l’alimentation et de la nutrition grâce aux nombreuses offres de l’Alimentarium.

  • Activités
    • Agenda
    • Ateliers culinaires
    • Recettes
    • Offres combinées
    • Visites guidées
    • Location de salles
    • Team Building
    • Lieu d’apprentissage et d’échanges, le Musée de l’alimentation propose chaque jour de nombreuses activités en lien avec l’alimentation et la nutrition. Parcourez-les ici et faites votre choix !

  • Découvrir
    • Collection
    • Savoir
    • Magazine
    • Histoire de Jardin
    • What the Fork ?!
    • Alimentarium Explainers
    • L’Alimentarium vous propose une immersion totale et unique dans le monde de l’alimentation et de la nutrition : approfondissez des thèmes précis, parcourez les objets de notre collection et plongez au cœur d’articles passionnants, où que vous soyez.

  • Academy
    • Alimentarium Academy
    • Plateforme pédagogique
    • Jeux
    • Alimentarium Pro
    • Conçu pour les enseignants, les élèves de 8-16 ans et leur parents, Alimentarium Academy propose un mode d’apprentissage inédit avec des supports de cours, des jeux pédagogiques et des vidéos d’experts pour apprendre les fondamentaux de l’alimentation et de la nutrition de manière ludique !

  • À propos
    • Notre mission
    • Fondation
    • Ensemble
    • Support
    • Notre histoire
    • La Fourchette
    • L’Alimentarium, c’est avant tout une équipe et des partenaires de choix, une mission ancrée dans son temps, un emblème international, une histoire hors du commun et un lieu unique.

  • Ticket Shop
  • Français
    • EN
    • DE
    • OTHER LANGUAGES

À mi-chemin entre l’agriculture intensive et l’agriculture biologique, l’agriculture intégrée et l’agriculture raisonnée apparaissent après la Seconde Guerre mondiale. La première vise à réduire l’usage de produits chimiques en préconisant des méthodes culturales préventives et des moyens de lutte biologiques. La seconde, moins radicale, prône un usage de produits chimiques en fonction du seuil de tolérance des cultures.

CC BY-SA / EISA І European Initiative for Sustainable Development in Agriculture – Vision d’ensemble de la production agricole intégrée

La quête d’une production soucieuse de l’environnement et de la santé

Les déséquilibres environnementaux (pollution des eaux, érosion des sols, diminution de la biodiversité, etc.) et les risques sanitaires engendrés par l’usage intensif de pesticides après la Seconde Guerre mondiale conduit les agriculteurs à remettre en cause l’usage systématique d’intrants chimiques de synthèse. Dès les années 1950, des entomologistes engagés pour une lutte biologique contre les ravageurs développent la notion de lutte intégrée. Elle combine l’usage de traitements chimiques avec des traitements biologiques de façon à limiter les coûts économiques ainsi que les dégâts écologiques induits par une utilisation d’intrants chimiques en grande quantité. L’Organisation Internationale de Lutte Biologique et intégrée (OILB), fondée en 1955, développe la notion de protection intégrée. Celle-ci promeut des méthodes préventives de culture afin de limiter les traitements contre les ravageurs. La protection intégrée propose un ensemble de méthodes culturales qui sont défavorables aux ravageurs (sélection de plantes plus résistantes, rotation et répartition des cultures, désherbage mécanique, irrigation, etc.), tout en répondant aux exigences socio-économiques, écologiques et toxicologiques des exploitations.

À la fin des années 1970, l’OILB élargit la protection intégrée à celle de production agricole intégrée. Ainsi, le système de production agricole est considéré dans son ensemble en tenant compte de tous les facteurs de production et vise une agriculture viable sur le long terme. Cependant, la mise en œuvre des méthodes de production agricole intégrée varie énormément d’un pays à l’autre en raison d’interprétations et de régulations différentes. En Europe, par exemple, certains pays favorisent l’agriculture intégrée dans son ensemble (Autriche, Portugal), alors que d’autres se concentrent sur certaines pratiques : la rotation des cultures en France ou la mise en place de zones tampons en vue de limiter la contamination des eaux par les pesticides au Danemark.

Se disant plus respectueuse de l’environnement et économiquement viable, l’agriculture raisonnée est souvent confondue avec la production intégrée. Cependant, contrairement à l’approche intégrée, l’agriculture raisonnée ne promeut pas un recours exclusif à des méthodes biologiques de culture et de lutte, mais elle autorise un usage d’intrants chimiques selon le seuil de tolérance des cultures. La notion d’agriculture raisonnée est apparue dans les années 1990 en France sous l’initiative de la FARRE, association regroupant des producteurs de produits phytosanitaires ainsi que des organismes et des syndicats de professions agricoles, avant de se répandre dans d’autres pays européens (Luxembourg, Suède, Hongrie, Royaume-Uni, Pays-Bas).

© IP-Suisse – Logo de l’agriculture intégrée en Suisse

ANGELUCCI, Marie-Alix, MUNDLER, Patrick, 2007. La qualification au titre de l’agriculture raisonnée : limites et enjeux des études prospectives. Courrier de l’environnement de l’INRA. Septembre 2007 n° 54, pp. 19-31.

BAGGIOLINI, Mario, 1990. Production Intégrée en Suisse : I. aperçu historique de la « production agricole intégrée ». Bulletin de la Société Entomologique Suisse. 1990. n°63, pp. 493-500. http://doi.org/10.5169/seals-402422

BERNARD DE RAYMOND, Antoine, 2011. L’Agriculture Raisonnée, un échec ? La concurrence entre normes environnementales sur le marché des fruits et légumes. In : Normaliser au nom du développement durable, Versailles, Quae, 2012, pp. 65-82.

BIRKMIRE, Alexandra, 2013. Guide des pratiques européennes de production intégrée [en ligne]. AREFLH І Assemblée des Régions Européennes Fruitières, Légumières et Horticoles. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : http://www.areflh.org/images/stories/PDF/Dossiers/Protection_des_plantes/Production_integree/Production_int%C3%A9gr%C3%A9e_2013_FINAL_FR.pdf

FARRE І Forum des Agriculteurs Responsables Respectueux de l’Environnement, Date ?. 10 Questions-réponses. [en ligne]. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : http://www.farre.org/index.php?id=93

FERRON, Pierre, 1999. Protection intégrée des cultures : évolution du concept et de son application. Cahiers Agricultures. 1999. n°8, pp. 389-396 [en ligne]. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : https://www7.inra.fr/dpenv/ferpid19.htm

HOULLIER, François, 2007. La recherche en protection intégrée des cultures à l’INRA. Défis d’une approche systémique : modéliser, expérimenter, innover, évaluer, collaborer. Innovations agronomiques. 2007, n°1, pp. 3-14.

LEFEBVRE, Marianne, LANGRELL, Stephen, GOMEZ-Y-PALOMA, Sergio, 2013. Lutte intégrée : une nouvelle norme pour l’agriculture européenne?. In : 19èmes Controverses européennes de Marciac. [en ligne]. Marciac, France. 30-31 Juillet 2013. pp. 1-2. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : http://www.agrobiosciences.org/img/pdf/contribution_Marianne_Lefebvre_Marciac.pdf

LUCAS, Philippe, 2007. Le concept de la protection intégrée des cultures. Innovations Agronomiques. 2007. n°1, pp. 15-21.

MABY, Jacques, 2002. Agriculture raisonnée : raisons d’espace, raisons d’acteurs [en ligne]. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : http://www.univ-avignon.fr/fileadmin/documents/Users/Fiches_X_P/Agriculture_raisonnee__raisons_d_espace__raisons_d_acteurs.pdf

POULAIN, Cécile, 2014. La protection intégrée sous toutes les cultures. INRA І Institut National de Recherche Agronomique [en ligne]. 6 février 2014. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : http://www.inra.fr/Grand-public/Agriculture-durable/Tous-les-dossiers/Dependance-aux-pesticides

PERVANCHON, Frank, BLOUET, André, NGUYEN, Geneviève, SARTHOU, Jean-Pierre, FÉRET, Samuel, 2002. Lexique des qualificatifs de l’agriculture [en ligne]. Courrier de l’environnement de l’INRA. Février 2002. n°45. pp. 117-136. [Consulté le 16 mars 2017]. Disponible à l’adresse : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01202642/file/C45Blouet.pdf

Source

0 Commentaires

Laisser une réponse

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Créer un compte